Je choisis mon architecte

VILMART

Extension à Rilly-la-Montagne

Détails du projet

Rilly-la-Montagne, France
Bureaux
215 m²
En cours de réalisation
Professionnel
Extension
600 000 €
Mission complète (conception, démarches administratives et suivi de chantier)

Description du projet

DCE en cours.
Maison fonctionnant principalement à l’export, les champagnes Vilmart & Cie souhaitaient disposer d’un espace d’accueil de qualité et polyvalent. La construction récente de caves enterrées était l’occasion d’en réutiliser la dalle haute pour créer ce nouvel aménagement. La Maison a donc fait appel à l'agence APRIM Architecture, en collaboration avec l'agence Labati.
Situé au coeur du village de Rilly-la-Montagne, le projet s’implante au fond d’une parcelle en lanière. Le bâtiment de la cuverie crée dans les années 70 est réalisé en colombage. Il longe la mitoyenneté Est et libère une cour d’entrée pavée à l’Ouest.
Contraint par l’implantation des caves en sous-sol, un espace de réception extérieur est néanmoins libéré dans le prolongement de la cour d’entrée. Un rétrécissement du passage entre ces deux espaces extérieurs permet de les distinguer sans les séparer.
Le maître d'ouvrage souhaitant un esprit loft industriel, nous avons choisi de travailler une couverture en zinc, portée par une charpente métallique mise en valeur derrière un mur rideau. Cela permet de valoriser l'orientation du bâtiment en laissant pénétrer la lumière du soleil couchant à l’Ouest. Cette solution en ossature acier correspond également aux contraintes techniques imposées par les caves du sous-sol.

Cette même contrainte nous a amené à placer l'escalier de liaison entre l'existant et le projet dans un angle, et a organiser la dynamique du plan autour de la diagonale ainsi créée.
Les poutres apparentes, le cloisonnement du bureau par un mur rideau, et l'utilisation de la brique donnent l'ambiance industrielle souhaitée, tandis que des touches de bois réchauffent l'espace. Un panneau à lames de bois permet notamment de guider les visiteurs vers l'espace cosy de la cheminée, traité avec un sol en parqué de chêne et adossé à une composition végétale murale. Ce panneau permet de dissimuler les pièces technique comme les sanitaire et la cuisine. La dualité acier/bois se retrouve dans le détail des poteaux où des bastaings de chêne sont sertis dans l'âme des IPN.


Quelques inspirations supplémentaires...

Toutes nos inspirations