Prix d'un architecte : honoraires, missions, conseils, le guide complet

Lecture min.

Combien coûte un architecte ? Cette question est récurrente. Un architecte est en effet le professionnel le plus adapté pour vous conseiller et vous accompagner dans tous vos travaux construction, extension ou rénovation. Mais quel est le tarif d’un architecte ? Comment savoir si ses honoraires sont raisonnables ou non ? Suivez ce guide pour tout comprendre du prix d’un architecte.

Partenaire de Ordre des architectes et Assurance personnalisée

Trouver mon architecte

Le rôle d’un architecte

L’architecte est le professionnel de construction qui se charge de la conception d’un projet ainsi que de son exécution

Qu’il s’agisse d’une construction, une réhabilitation, une rénovation, un travail paysagé par rapport à un bâti, un espace public, un édifice public ou privé, des habitations, des locaux professionnels, industriels ou commerciaux… L’architecte intervient sur tous les domaines liés à l’aménagement de l’espace et l’acte de bâtir

Parce qu'il est indépendant, son but est avant tout de défendre l’intérêt de son client. En tant que maître d'ouvrage, vous avez la possibilité de lui affecter plusieurs étapes du projet, pour lesquelles l'architecte est le professionnel le plus compétent. Il a la capacité d'intervenir, de la conception à la réalisation des travaux :

  • Conseil dans le choix du terrain pour une construction
  • Conseil avant l'achat d'un bien à rénover
  • Conception
  • Evaluation économique
  • Démarches administratives
  • Appel d'offres
  • Suivi de chantier
  • Réception des travaux
  • Expertise

Cependant, même si sa profession est protégée, il n’existe aucune règle concernant les honoraires d’un architecte. Il est libre de créer sa propre grille de tarifs et son taux horaire.

Quand est-il obligatoire de faire appel à un architecte ?

Obligatoire pour tous les permis de construire

La loi prévoit un principe de base qui affirme que tout projet architectural nécessitant un permis de construire doit être établi par un architecte. Par ailleurs, seules les personnes inscrites à l'Ordre des Architectes sont considérés comme architectes.

Les travaux pour lesquels il est nécessaire de faire une demande de permis de construire sont :

  • les constructions neuves,
  • les extensions,
  • les modifications de façades,
  • les changements de destination,
  • les abris de piscine de hauteur supérieur à 1,80m.

Toutefois, il existe des recours à cette règle. En effet, pour les particuliers, le recours à un architecte ne sera exigé que lorsque la surface de plancher de toute construction neuve excède 150m². Dans le cas d’une extension d’un édifice existant, il est obligatoire de faire appel à un architecte si l’extension a pour effet d’augmenter la surface de plancher après travaux au-delà de 150m².
Pour toute personne morale, il est obligatoire de faire appel à un architecte, quel que soit le projet.

Concernant les demandes préalables de travaux, il n'est pas obligatoire d'avoir recours à un architecte.

Faire appel à un architecte même lorsque ce n'est pas obligatoire

Cependant, même s'il n'est pas toujours obligatoire de faire appel au service d'un architecte, il est le professionnel sur lequel vous pouvez compter pour créer et réaliser le projet de vos rêves. A votre écoute, il définit le projet que vous souhaitez bâtir tout en vous apportant toujours des conseils précieux, à chaque étape.

De plus, si votre projet est complexe par sa technicité ou son impact environnemental, l'architecte est la personne sur laquelle vous pouvez compter, et avec qui vous avancez sereinement dans vos travaux.

Quels sont les modes de rémunération d’un architecte ? 

La rémunération au pourcentage du coût des travaux

La rémunération selon le pourcentage du coût des travaux est l’option très souvent choisie pour les projets dont les missions ont bien étés définies avec le maître d’ouvrage, mais la réalisation et l'ampleur des travaux ne le sont pas complètement. Par exemple, s’il s’agit d’une rénovation, le coût des travaux peut sensiblement varier selon l’état du bien, mais aussi au fur et à mesure que le chantier avance et que l’on découvre de nouveaux travaux à exécuter pour une réalisation conforme. 

La rémunération au forfait

Le forfait est généralement utilisé pour des travaux de petites surfaces, dont il est aisé de définir clairement les missions et travaux à réaliser en amont.

La rémunération en vacation horaire

Ce type de rémunération s’applique pour des missions ponctuelles telles que des missions conseils ou d’expertise, ou une consultation, pour lesquelles il est facile de déterminer le nombre d'heure de travail nécessaire.

Combien coûte un architecte ?

Depuis l’ordonnance du 1er décembre 1986 relative à la liberté des prix et de la concurrence, il n’y a plus de barème d’honoraires. Ils sont négociés librement entre le maître d’ouvrage et l’architecte. Néanmoins, sachez qu’un architecte peut tout à fait établir sa propre grille d’honoraires.

Le calcul des honoraires se fait généralement comme ci-dessous :

Son montant d'honoraires = le temps de travail facturable estimé x son taux horaire

Le taux horaire d'un architecte varie entre 85 et 170 € TTC / heure, selon sa notoriété et sa localisation.

De plus, la TVA est généralement de 20%, mais peut être abaissé à 10 voir 5,5% selon la complexité du projet.

Mission Coût Description de la mission
Mission partielle 5 à 10% du coût total HT des travaux Etude de faisabilité, avant-projet, démarches administratives
Mission complète 10 à 15% du coût total HT des travaux Etude de faisabilité, avant-projet, démarches administratives, consultations des entreprises, suivis de chantier

3 missions principales d'un architecte

Mission conseil, expertise

Il s’agit d’une mission ponctuelle qui vise à vous apporter son oeil expert : 

  • Conseil avant achat immobilier
  • Conseil avant vente immobilière
  • Expertise suite à un sinistre
  • Assistance à la réception de travaux réalisés par des artisans ou par un constructeur de maison
  • Conseil ou avis sur un sujet précis avant travaux
  • Relevé des ouvrages existant

Pour ce type de mission, l’architecte vous fournit un dossier complet avec une description globale, une analyse de qualité, une étude des réglementations, une étude du potentiel bien et de la possibilité de votre projet tout en vous donnant un budget prévisionnel des travaux.

Faites appel à nos architectes pour une mission de conseil en toute sérénité.

Mission Partielle ou Administrative

Elle consiste en la conception du projet architectural contenu dans la demande de permis de construire, la déclaration préalable de travaux ou toute autre démarche administrative.

La mission de l’architecte se concentre donc sur l’étude de faisabilité incluant une analyse du contexte, l’élaboration de plusieurs esquisses suivant les attentes et le budget du maître d’ouvrage, et la constitution du dossier à déposer quelle que soit la démarche administrative à entreprendre selon le projet. L’architecte va donc suivre les étapes suivantes : 

  • Visite du site à construire ou du bien à rénover
  • Analyse approfondie du contexte et des documents concernant le bien (réglementation en vigueur, titre de propriété, diagnostics, plans, règlement de lotissement ou de copropriété)
  • Connaissance des attentes du maître d’ouvrage
  • Etude de faisabilité technique, réglementaire et financière
  • Relevés des ouvrages existants
  • Esquisse (1ère phase de conception) : plan généraux, implantation, volumétrie et aspect général
  • Conception architecturale ou Avant Projet (2ème phase de conception) : réalisation des plans, coupes, façades, perspectives, tableaux de surface, notices descriptives des matériaux et équipements
  • Gestion des échanges avec les services administratifs
  • Gestion des échanges avec les prestataires extérieurs : géomètre, BE structure, BE assainissement, etc. 
  • Démarche auprès du syndic de copropriété (pour une rénovation en copropriété)
  • Réalisation des pièces administratives

Une fois le dossier déposé par vous ou votre architecte, s’il fait l’objet d’une modification ou d’un problème signalé par la mairie, l’architecte se charge d’y apporter les changements nécessaires pour défendre votre intérêt. 

Mission complète

L’architecte se charge de la conception du projet (études de faisabilité, esquisses, réalisation des pièces graphiques et administratives pour les démarches administratives), de l'élaboration du Dossier de Consultation des Entreprises (DCE) et du suivi des travaux. 

La mission complète est vivement conseillée, puisqu’elle vous assure une prise en charge de A à Z par l’architecte. En étant sur le projet depuis la conception, il est le mieux placé pour vous assister dans le suivi de chantier, d'autant plus que son expérience et son savoir-faire vous garantissent des travaux réalisés en bonne et due forme.

C'est ainsi un gage de qualité, qui vous fera ainsi faire des économies sur la durée.

Prix et honoraires d'un architecte : les questions les plus posées

Qu’est-ce qui fait varier le coût d’un architecte ?  

Le coût d’un architecte dépend essentiellement de trois variantes qui sont : la complexité du projet, le coût total des travaux et l’étendue de la mission que vous déciderez de lui confier. 

La complexité du projet

Quel que soit le type de travaux envisagé pour votre projet, la technicité et la complexité peuvent facilement entraîner un coût supplémentaire. En effet, il va s’agir de prendre en considération de nombreux paramètres, notamment la vétusté du bien à rénover, l’état de la structure actuelle à surélever ou encore les règlementations strictes de certaines villes qui imposent l’utilisation de matériaux particuliers, etc. Sans compter vos critères et vos souhaits qui peuvent s’avérer plus complexes à mettre en oeuvre que vous ne l’imaginez. 

Le coût des travaux

Il est impossible de connaître le coût exact des travaux tant que les entreprises n’ont pas transmis leur devis. Cependant, l’architecte estimera le coût total des travaux au plus près, d’après ses connaissances et son expérience.

Sachez également que le coût des travaux varie selon les entreprises. En effet, les déplacements, les coûts de la matière première, des types de matériaux utilisés, sont des paramètres qui peuvent faire considérablement varier les devis des entreprises. 

La mission

Evidemment, le type de mission que vous souhaitez confier à votre architecte influence ses honoraires. Pour une mission complète qui inclut un accompagnement tout au long de votre projet, l’engagement et le travail fourni sera plus importante que pour une mission ponctuelle. 

Dans quel cas le prix de l’architecte peut-il être modifié au cours du projet ? 

Il se peut qu’au cours de la réalisation de votre projet, l’architecte hausse ses tarifs.

Une modification du projet

Toute modification apportée au projet, impliquant une correction des pièces graphiques ou encore un changement de matériaux, peut être inclue dans les honoraires de l’architecte. 

Une mission élargie

Au cours de l’élaboration du projet, si vous souhaitez que l’architecte intervienne en mission complète pour des travaux plus sereins au lieu d’une mission partielle par exemple, vous pouvez tout à fait le solliciter : les tarifs de l’architecte prendront en compte ces changements. 

Un montant des travaux augmenté

Dans le cas où les honoraires de l’architecte se basent sur un pourcentage du montant des travaux, il est normal que si le coût des travaux augmente - dû à des travaux supplémentaires, ou à une complication durant le chantier - le prix de l’architecte augmente également.

Comment m’assurer d’un contrat en bonne et due forme ?

Le contrat que vous signez avec votre architecte doit préciser son mode de rémunération, ainsi que le montant de ses honoraires, et la mission que vous lui confiez.

Pour les contrats dont le mode de rémunération choisi est le pourcentage du coût des travaux, les honoraires de l’architecte peuvent varier, notamment à cause de la complexité du projet, le coût réel des travaux et des imprévus, etc. De ce fait, l’architecte prévoit une « marge de tolérance » dans le contrat. Cette clause, tout à fait légale, permet à l’architecte de prendre en compte les éventuels surcoûts et imprévus du chantier. Elle doit préciser que les honoraires peuvent augmenter en fonction d’un indice clairement indiqué. L’architecte peut ainsi augmenter le montant de la facture initiale, lorsque les conditions l’y oblige. Toutefois, la loi limite à 10% maximum la différence entre le montant estimé au départ et le montant définitif, sous condition que l’estimation est établie au début de la conception.

Travaux avec un architecte de A à Z

Pourquoi faire appel à un architecte pour vos travaux ?

En plus de sa créativité et son expérience, un architecte vous garantit son professionnalisme, son sérieux et vous bénéficiez de ses assurances pour l'ensemble des missions que vous lui confierez.

Par son parcours universitaire, l’architecte se forme dans divers domaines liées à l’architecture comme l'urbanisme, l'environnement, l'ingénierie, etc. Il a ainsi une formation complète et riche, qui lui permettra d’acquérir toutes les connaissances indispensables à l’élaboration et la maîtrise du projet jusqu’à sa réalisation. Au delà de son diplôme, l’architecte acquiert, tout au long de ses années d’exercice, une expérience et un savoir-faire indéniables.

Sachez que l’exercice de la profession ainsi que le port du titre d’architecte sont réglementés : l'architecte doit être assuré et inscrit à un tableau régional de l’Ordre des Architectes. C'est pour cela que, chez Archidvisor, nous vous mettons uniquement en contact avec des architectes inscrits à l’Ordre, afin de vous garantir leurs compétences, et leur sérieux. 

En s’inscrivant au tableau de l’Ordre, l’architecte prête serment et s’engage à respecter le code de déontologie qui définit ses missions et ses obligations professionnelles : il a un devoir de conseil, d’assistance et des obligations vis-à-vis de ses clients.

Lorsque vous décidez d’engager un architecte, les missions que vous lui confiez doivent faire l’objet d’un contrat écrit, qui stipule les obligations mutuelles de chacun. 

Cette convention doit préciser : 

• L’étendue exacte des missions que l’architecte s’engage à remplir pour votre compte ;

• Les modalités de sa rémunération : les honoraires de l’architecte se négocient librement et préalablement à la signature de ce contrat ; 

• Le mode de règlement des honoraires : un calendrier précis des versements que vous effectuerez au fur et à mesure du déroulement de sa mission ; 

• Les délais précis qu’il doit respecter pendant la phase de conception, concernant l’exécution des différents documents et délais à respecter pour les approuver ; 

• Les assurances légales que l’architecte et vous-même (assurance dommages-ouvrages) êtes tenus de souscrire.

L’architecte est le professionnel de la construction à qui l’on impose le plus d’obligations d’assurance. Il est obligatoirement assuré pour couvrir l’ensemble des actes qui engagent sa responsabilité professionnelle

• Couvrir ses engagements professionnels,

• Couvrir les dommages causés à une tierce personne,

• Couvrir les désordres et les malfaçons dont il peut être reconnu responsable. 

L’architecte est inscrit auprès d’un ordre professionnel dont l’une des principales missions est de contrôler que ses membres ont réellement souscrit cette assurance. Le défaut d’assurance est passible de lourdes sanctions disciplinaires. 

De plus, l’architecte a un devoir de conseil, tout au long des missions qui lui sont confiées :

• Au cours de la conception : il vous avertit de la faisabilité de l’opération, vous met notamment en garde contre l’état du sol, de la structure existante, vous prévient des imperfections d’un ouvrage réalisé à moindre frais ou de l’éventuel dépassement du budget prévu, des risques de la construction envisagée sur le voisinage, etc.. 

• Au cour de la réalisation : l’architecte a le devoir de vous conseiller sur le choix des entreprises, sur la qualité et les caractéristiques des matériaux utilisés, etc. 

• À la réception du chantier : il doit vous alerter sur tous les vices et malfaçons apparents, dans un Procès Verbal. 

Une (jolie) rénovation faite par l'un de nos architectes

Détail du projet

BELLE FEUILLE

Maître d'ouvrage :

Particulier

Mission :

Mission de conception

Etat :

Livré en octobre 2018

Superficie :

120 m²

Coût des travaux :

118 000 € *

Jérôme-olivier

Projet réalisé par Jérôme-olivier

Voir d'autres réalisations

Confiez votre projet à nos architectes

Nos architectes sont aussi maîtres d'oeuvre et vous aideront à réaliser le projet de vos rêves de la conception à la livraison.

Georgi
Romain
Jessica
Vincent

Pourquoi faire confiance à Archidvisor pour votre projet ?

Nos engagements

Un accompagnement de A à Z

Nos conseillers vous aident à trouver l’architecte idéal ainsi que les entreprises adaptées pour que votre projet soit cadré et réussi.

Pour aller encore plus loin dans l’assurance de votre projet et vous garantir des travaux en toute sérénité, nous vous offrons également une protection juridique exclusive (conçue par MMA & Archidvisor).

Des artisans qualifiés & recommandés

Avec Archidvisor, pas de mauvaise surprise : toutes nos entreprises partenaires et recommandées par nos architectes sont vérifiées une à une par notre équipe au cours d'un entretien. Nous contrôlons leurs habilitation et assurances et nous assurons de leur expérience.

Des architectes certifiés & spécialisés

Notre communauté compte plus de 2 000 architectes, tous inscrits à l'Ordre des Architectes. Trouvez les architectes les plus adaptés à votre projet, partout en France, et consultez les avis de leurs clients.

Temps de lecture restant :  min
×