Extension d'une maison : prix, conseils, le guide complet

Lecture min.

Envie d’agrandir votre habitation, de rénover votre maison tout en optimisant les espaces, ou simplement de créer une nouvelle pièce ? Perdu entre tous ces travaux divers, cet article est là pour vous éclairer sur le sujet. L’extension de maison ne vous aura jamais paru aussi claire que dans ce guide complet, qui vous explique en long et en large toutes ces possibilités d’agrandissement ainsi que les démarches à entreprendre.

Partenaire de Ordre des architectes et Assurance personnalisée

Trouver mon architecte

Pourquoi faire une extension de maison ?

Agrandir votre surface

Vous n’avez plus assez de place, ou vous rêvez simplement de créer une nouvelle pièce, l’extension vous permet d’agrandir votre logement en repoussant ses limites. Augmenter sa surface d’habitation, tout en prenant compte de l’existant est aussi une façon d’opter pour un projet durable, à votre image. Selon vos envies, vous pourrez dessiner un projet plus ou moins grand, modifier et rafraîchir vos façades, tout en créant un espace unique.

Moderniser votre logement

L’extension vous permet également de remettre au goût du jour votre maison. Qu'elle fut bâti il y a 10 ou 20 ans, votre construction ne répond peut-être plus à vos attentes, vos besoins, ou encore vos goûts. Il est temps d’imaginer une maison plus moderne, l’ouvrir sur le paysage, créer une nouvelle ambiance contemporaine, ou simplement répondre aux enjeux climatiques actuels, en produisant une énergie “verte” par exemple, ou en cherchant à s’améliorer énergétiquement.

Augmenter sa valeur

Quel que soit votre choix d’extension, elle vous permet forcément d’augmenter la valeur ajoutée de votre maison. Le foncier est un bien qui ne cesse d’augmenter dans de nombreuses villes, avec le prix au m² qui double ou triple parfois en quelques années. L’extension vous permet ainsi d’agrandir votre surface, mais aussi d’améliorer votre maison : fini les pertes d’espace sous les combles ou les caves inutilisées. Exploiter au maximum les potentialités de votre maison existante augmentera considérablement sa valeur.

Prix d'une extension selon le type de travaux

Allant de la construction d’espace supplémentaire à l’aménagement des pièces, l’extension regroupe divers travaux à mettre en oeuvre. Il est donc important de sonder parfaitement les travaux que vous aurez à exécuter selon le type d'extension choisi. Voici donc un récapitulatif des prix moyens selon les types d'extension.

Type de travaux Prix moyen TTC/m² Travaux concernés
Extension d’une maison latérale 2 200 € à 3 500 € Extension dalle, structure, travaux d’isolation, cloisons, ouvertures, électricité, plomberie
Surélévation 2 500 € à 3 500 € Structure, plancher, travaux d’isolation, cloisons, ouvertures, escalier, électricité, plomberie
Excavation 1 200 € à 2 200 € Creusement, dalle, murs, travaux d’isolation, cloisons, ouvertures, escalier, électricité, plomberie
Aménagement sous-sols 900 € à 1 500 € Travaux d’isolation, cloisons, ouvertures, escalier, électricité, plomberie
Aménagement des combles 900 € à 1 500 € Travaux d’isolation, cloisons, ouvertures, escalier, électricité, plomberie
Aménagement garage 300 € à 1 000 € Travaux d’isolation, cloisons, ouvertures
Véranda 900 € à 1 100 € Extension dalle, structure légère, pose de vitrage
Mezzanine 1 000 € à 3 000 € Structure poteau, poutre, plancher, escalier, garde-corps

Choisir son matériau

Bois

Matériau phare de cette nouvelle ère de développement durable, le bois est LE matériau idéal pour votre extension. Sa légèreté structurelle vous permet de réduire le volume, et l’impact de l’extension sur votre maison existante. Facilement transportable, la préfabrication de l’ossature vous permet une rapidité d’exécution considérable. Le bois est aussi un matériau écologique et sain, mais vous donne également une possibilité infinie en terme architectural. En structure et en façade, le bois est performant et élégant. Son inconvénient majeur est cependant son entretien, qu’il faut régulièrement faire pour le maintenir en état. 

On déplore également le peu de construction en bois en France, encore assimilé à l’image de cabane non solide. De nombreux pays sont cependant déjà de fervents constructeurs de maison en bois : les Etats-unis, la Norvège, etc, démontrant ainsi que c’est un matériau solide.

Structure métallique

Représentant 10% du marché de l’habitat individuelle, la structure métallique est également une bonne option pour vos travaux d’extension. Adopté pour la construction des maisons passives, le métal est un matériau performant qui convient parfaitement à vos projets d’amélioration énergétique. Il vous permet également des prouesses architecturales : grande verrière, porte-à-faux, etc… Autant d’espaces qui vous séduiront. Cependant, l’acier est un conducteur de chaleur et de froid, il est donc indispensable de réaliser une bonne isolation, et d’éviter tout pont thermique. 

Brique

Indémodable, la brique a traversé le temps, prouvant sa durabilité, sa solidité et son charme intemporel. La légèreté de la brique creuse est idéal pour l’extension de votre maison. Ses caractéristiques vous permettront également une bonne isolation thermique et acoustique, tout en vous assurant une “respiration” qui empêchera l’humidité de s’accumuler. 

Parpaing

Le parpaing reste, aujourd’hui encore, un matériau très répandu. Qu’il soit creux ou plein, il est très solide, et vous assure une stabilité de la structure. Cependant c’est un mauvais isolant thermique et sonore, il faudra donc ajouter des travaux d’isolation.

Prix d'une extension selon son matériau

Matériau Prix moyen TTC/m²
Ossature bois 1 000 € à 2 900 €
Structure métallique 1 800 € à 3 000 €
Brique 1 200 € à 1 800 €
Parpaing 1 200 € à 2 500 €

Pourquoi faire appel à un professionnel ?

Un projet d'extension à votre image

Quel que soit votre projet, un architecte vous aide à le définir, à le rendre possible, mais également à créer une extension qui vous plaira. Réalisateur de rêve, il vous permet de mettre sur papier votre projet imaginé, tout en vous assurant sa faisabilité.

Une technicité maîtrisée des extensions

Les projets d’extension ont la particularité d’être relativement techniques. La surélévation, l’excavation, ou encore l’extension latérale, tant de types d’extensions qui amènent une analyse de l’existant précise, une technique particulière, et une mise en oeuvre dans les règles de l’art. Ces étapes sont primordiales pour vous assurer une tranquillité dans le déroulement de vos travaux d’extension. Un professionnel qualifié vous accompagnera pour chacune d’elle, et vous assurera une extension durable.

Une optimisation de votre aménagement

Pour vos projets d’extension qui comprennent un aménagement ou un réaménagement de vos pièces, un architecte vous proposera des solutions pour optimiser au mieux vos espaces. Chaque m² sera exploité de manière à améliorer votre cadre de vie : rangements sous charpente, ouverture en toiture pour une meilleure luminosité, jardin d’hiver atypique, etc… Des artifices architecturaux qui vous séduiront et vous faciliteront le quotidien.

7 types d'extensions en fonction de votre projet

Extension d’une maison latérale

Certainement le type d’extension le plus répandu, il s’agit de l’agrandissement de votre maison par l’ajout d’un espace supplémentaire en façade. Qu’ils s’agissent d’un espace plus ou moins grand, l’extension modifie votre habitation. Elle vient créer une nouvelle façade en ajoutant du volume. 

L’extension d’une maison latérale n’est cependant pas adaptée à toutes les constructions. Votre terrain doit être assez grand pour pouvoir être réalisable.

Extension d’une maison en hauteur : Surélévation

Contrairement à l’extension d’une maison latérale, la surélévation a l’avantage de pouvoir créer une espace supplémentaire sans modifier l’emprise au sol de l’habitation. Bien souvent vu comme la solution des grandes villes afin de contrer le phénomène d’étalement urbain, mais aussi pour répondre à la forte demande de logements en ville ; la surélévation est à la fois une réponse intelligente pour agrandir votre maison, mais aussi la réponse si vous habitez en centre ville, sans possibilité de pousser vos murs.

L’extension en hauteur a cependant une contrainte relativement importante : la complexité technique de ces travaux. Plusieurs étapes sont primordiales pour la bonne exécution de ces derniers. 

En effet, la surélévation d’une maison, ou tout autre type de construction, va augmenter sa charge. Or, la structure d’une construction ainsi que ses fondations qui permettent sa stabilité sont déterminés selon le poid du bâtiment. De ce fait, ces travaux peuvent fragiliser la structure existante. 

Il est donc important de se faire accompagner par des professionnels compétents, qui sauront vous permettre d’avoir un projet réalisable.

Excavation et aménagement du sous-sol

Autre moyen d’augmenter sa surface habitable : l’excavation et l’aménagement du sous-sol. Dans ce type d’extension, le volume de la maison est inchangé. Il s’agit de créer un espace souterrain ou simplement de rendre habitable sa cave ou son sous-sol. Très peu visible, cette solution vous permettra d’avoir des autorisations administratives plus simplement, mais la complexité technique est cependant grande s’il vous faut creuser, ou agrandir l'espace existant.

L’extension vous permettra de créer des espaces atypiques : bureau, home cinema, salle de jeux, salle de musique, bar, etc… L’un des grands avantages de ce type d’agrandissement est qu’il bénéficie d’une isolation acoustique considérable

Cependant la luminosité et la ventilation naturelle des pièces souterraines sont difficiles à obtenir. 

Un architecte vous aidera à créer un lieu unique, qui répondra à toutes les normes requises.

Aménagement des combles

Les combles sont bien souvent le lieu oublié de la maison, où l’on stocke ce qu’on ne veut plus voir dans la maison. Et si à la place de donner cet espace aux indésirables, on en faisait une véritable surface habitable ? Qu’il faille surélever le toit, créer des ouvertures, ou créer un accès, l’aménagement des combles vous permettra de gagner en surface, tout en minimisant les travaux. Contrairement aux autres types d’extension, il ne vous faudra pas investir autant et passer par des techniques de constructions lourdes. 

Il est cependant préférable de bien s’entourer si vous souhaitez créer de véritables pièces d’eau, des chambres, etc. pour lesquelles il faudra apporter de l’eau, de l’électricité, et une ventilation naturelle.

Aménagement du garage

Afin de gagner en surface habitable, il vous est également possible d’aménager votre garage.

Vous pourrez ainsi, sans modifier le volume de votre maison, gagner une nouvelle pièce.

Des travaux d’aménagement et de rénovation sont à prévoir pour rendre cette pièce habitable.

La véranda

La véranda fait partie des extensions “légères” qui permet généralement d’agrandir les pièces de vies d’une maison. C’est une pièce annexe ayant la particularité d’être entièrement vitrée. Elle apportera de la lumière à votre logement, tout en augmentant la surface de la pièce de vie dont elle sera l’extension. 

De part sa matérialité, il est important de réfléchir sur son orientation ainsi que toutes les ouvertures nécessaires pour que l’espace soit correctement ventilé, au risque de surchauffe.

La mezzanine

Possible lorsque la hauteur sous plafond le permet, la mezzanine vous permet de créer un espace supplémentaire, sans modifier ou porter atteinte à la structure et au volume existant.

La structure de la mezzanine est souvent légère et facile à mettre en oeuvre, de part sa surface qui est généralement inférieure à 15m²

La dépendance

Différente des autres types d’extension, la dépendance n’est pas “collée” à la maison.

C’est une extension par la construction d’un tout nouvel espace sur le même terrain, à proximité de la maison principale.

Elle permet de créer un studio totalement indépendant, un atelier, un bureau, etc.

Les aides et prêts pour les travaux d'extension de votre maison

Pour vous permettre de réduire le montant de vos travaux d’extensions, il existe des aides et prêts, qui peuvent vous être attribués pour l’amélioration et la réhabilitation de votre maison.

Agence Nationale pour l'Amélioration de l’Habitat (ANAH)

L’ANAH peut vous proposer une aide sur mesure, selon le montant total de vos travaux, pour un minimum de 1 500€ de travaux. Elle propose également de financer entièrement votre étude de faisabilité. Concernant les travaux d’amélioration énergétique, d’insalubrité, de précarité, c’est l’aide qu’il faut privilégier. Les primes de l’ANAH sont également attribuées pour l’aménagement des combles, des caves, des garages, et la création de dépendance.

Taux d’emprunt relatif aux prêts réalisés dans le cadre d’un PEL (Plan Epargne Logement) ou CEL (Compte Epargne Logement)

Il s’agit de prêts bonifiés, vous permettant de financer vos travaux destinés à l’amélioration de votre habitat. Ainsi, pour toute extension, il vous est possible d’en bénéficier. Le montant empruntable est de 92 000€.

Crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE)

Uniquement applicable pour des travaux d’agrandissement visant à améliorer la performance énergétique de votre maison, le crédit d’impôt pour la transition énergétique vous permet une réduction allant jusqu’à 30% du montant des travaux. Les travaux concernés sont l’isolation de la toiture, l’achat d’appareil de chauffage performant, la mise en place d’un bardage pour améliorer l’isolation thermique ou éviter la surchauffe d’une construction. 

Afin de bénéficier de ce crédit d’impôt, la maison pour laquelle vous vous engagez dans des travaux d’amélioration énergétique doit être votre résidence principale, achevée depuis 2 ans. Les travaux devront être exécutés par des professionnels qualifiés RGE, ou un des sous-traitants utilisant des matériaux et techniques fournies par un professionnel.

Certificat d'Economie d'Energie (CEE)

Les CEE sont des certificats pris en charge par les fournisseurs d’énergie ou de carburants, ou toutes autres entités qui fait de l’économie d’énergie et du respect de l’environnement une priorité

Ces certificats vous permettent de financer une partie de vos travaux d’économie d’énergie. Il s’agit de travaux de remplacement de fenêtre (double vitrage), d’achat de système de chauffage performant et écologique, l’installation d’un chauffe-eau solaire, de travaux d’isolation, d’installation de ventilation mécanique contrôlée (VMC).

Soutien des collectivités

La lutte contre le réchauffement climatique est également un combat du conseil Régional et Général. Ainsi, ils ont mis en place une aide permettant le diagnostic énergétique de votre habitation, mais aussi une étude thermique ciblée vous donnant la possibilité d’améliorer la performance énergétique de votre maison. 

Certaines municipalités ont également instauré une exonération de taxe foncière. Il faut donc vous rapprocher de la vôtre pour connaître les critères mis en place. 

Cette aide vient en complément des aides de l’Etat et de l’Anah.

Eco-prêt à taux zéro

Pour tout travaux d'agrandissement pour une rénovation énergétique d’une maison datant de minimum 2 ans, il vous est possible d’accéder à ce prêt. Le montant peut varier de 2 700€ à 61 500 € et sa durée peut s’étendre sur 10 ans.

Extension d'une maison : les questions les plus posées

Comment créer un projet d’extension viable ?

Dans un premier temps, il est nécessaire de se renseigner sur les règles d’urbanisme en vigueur. Des autorisations administratives sont nécessaires pour tout type d’extension. Il faudra donc bien se renseigner avant de commencer tout projet. Il est possible d’avoir des règles sur des surfaces et hauteurs à ne pas dépasser, des matériaux à utiliser, une esthétique à respecter… Tant de conditions qui vous limiteront en créativité, mais nécessaires à appliquer pour que votre projet d’extension soit réalisé. Durant cette phase d’analyse, vous entourer d’experts vous garantira une étude sérieuse.

Quelle autorisation administrative faut-il pour agrandir sa maison ?

Déclaration préalable de travaux ou permis de construire : l’autorisation administrative dépend du projet, de sa surface et de sa localisation. 

En zone couverte par un PLU, une déclaration préalable de travaux est nécessaire pour des travaux d’une surface comprise entre 20 et 40 m², au delà, il faut déposer un permis de construire. Lorsque la surface de votre projet est inférieur à 5m², aucune autorisation administrative n’est demandée. 

En zone non couverte par un PLU, une déclaration préalable de travaux est requise lorsque la surface du projet est comprise entre 5 et 20 m², au delà de 20m² un permis de construire est obligatoire. 

Pour toutes zones, il est obligatoire de déposer un permis de construire lorsque la surface de plancher créée porte la surface totale de la maison à plus de 150m². 

Une déclaration préalable de travaux est nécessaire lorsque l’aspect extérieur et le volume de votre maison est modifié

Un permis de construire est indispensable si les travaux prévus incluent une modification de la structure ou une remise en état, des travaux de modernisation, ou de démolition, ayant pour but une transformation de l’habitation.

Quelle réglementation thermique est applicable ?

Les exigences attendues pour une extension de maison sont différentes selon la surface de l’agrandissement. 

Pour une extension inférieure à 50m², elle est soumise à la réglementation thermique Existant, par élément. C’est à dire que chaque équipement ou matériau contribuant à l’efficacité énergétique du bâtiment (isolation, ventilation, chauffage, production d’eau chaude, etc.) est soumis à des exigences de performances énergétiques minimales. 

Pour une surface comprise entre 50 et 100m², c’est la réglementation thermique Neuf (RT 2012) qui s’applique, à l’exception de l’utilisation obligatoire d’énergie renouvelable pour le chauffage et la mesure de la perméabilité à l’air. 

Pour une surface supérieure à 100m², l’extension devient une construction neuve à part entière, et c’est la réglementation thermique Neuf qui s’applique dans son ensemble.

Sur Archidvisor, nous vous donnons la possibilité d’échanger et  rencontrer jusqu’à 3 architectes compétents et inscrits à l’Ordre des architectes afin de voir lequel d’entre-eux s’avère être idéal pour votre projet.

Travaux pour l'extension d'une maison de A à Z

Pourquoi faire appel à un architecte pour l'extension de votre maison ?

Les travaux d'extension de maison sont très différents : de l'aménagement de garage, à la surélévation en passant par l'extension latérale, il existe une multitude de façons d'agrandir votre maison.

Parmi tant de types d’extensions, il faut savoir opter pour la meilleure option d’agrandissement, selon de nombreux critères. Au delà de l’aspect esthétique d’une extension, il est nécessaire de connaître les caractéristiques de la maison que l’on veut agrandir. Il ne s’agit pas de faire un simple constat, mais bien une étude complète de l’existant avant de se lancer dans tout projet d’extension. Cette étude permet de définir les modalités d’agrandissement. Chaque travaux à son lot de surprises : impossibilité d’ouvrir un mur car il est porteur, dangerosité à opérer une surélévation car les caractéristiques des fondations nous sont inconnues, ou incapacité à créer une mezzanine. 

Faire appel à un architecte vous permet d’éviter au maximum ces surprises. L’architecte procèdera à une étude précise de votre maison, afin de vous proposer l’extension qui correspond à vos attentes tout en garantissant leur faisabilité.

Pour tout agrandissement de maison, l’augmentation de surface habitable apporte une valeur ajoutée à votre bien immobilier. En effet, chaque m² supplémentaire est un apport considérable de foncier. Que vous ayez le projet d’ajouter une véranda, une mezzanine, aménager vos combles ou créer un espace supplémentaire attenant à votre maison, il est nécessaire de créer un nouvel espace ergonomique. L’architecte est en cela le professionnel qu’il vous faut, afin de réaliser le projet d’extension de maison adéquat. Il imagine des espaces selon vos goûts, tout en améliorant votre quotidien. L’esthétisme est également un paramètre qu’il inclue à sa conception : moderniser votre maison par une extension contrastante, ou l’utilisation de matériaux contemporain. L’extension de votre maison par un architecte rafraîchit vos façades et votre intérieur.

Après avoir défini votre projet d’extension de maison, l’architecte vous propose une prise en charge complète de votre dossier. Ainsi il s’occupera des démarches administratives nécessaires selon le type d’extension. Il vous accompagnera également dans la recherche des meilleurs artisans pour votre projet et pourra se charger de la préparation du chantier ainsi que son suivi. L’architecte vous permet ainsi d’être accompagné tout au long de votre projet d’extension.

Une (jolie) extension de maison faite par l'un de nos architectes

Détail du projet

Extension Maison LC

Maître d'ouvrage :

Particulier

Mission :

Mission administrative (permis, Ad'Ap...)

Etat :

Livré en mars 2017

Superficie :

48 m²

Coût des travaux :

Non renseigné

Stéphane

Projet réalisé par Stéphane

Voir d'autres réalisations

Confiez votre projet d'extension de maison à nos architectes

Nos architectes sont aussi maîtres d'oeuvre et vous aideront à réaliser le projet de vos rêves de la conception à la livraison.

Julian
Céline
Romain
Alexis

Pourquoi faire confiance à Archidvisor pour votre projet ?

Nos engagements

Un accompagnement de A à Z

Nos conseillers vous aident à trouver l'architecte idéal et suivent l'évolution de votre projet.

3 rendez-vous gratuits

Pas de mauvaise surprise. Rencontrez gratuitement et sans engagement trois architectes et recevez en quelques jours leur proposition d'accompagnement.

Des architectes certifiés

Nous comptabilisons plus de 2 000 architectes tous inscrits à l’Ordre des Architectes.

Temps de lecture restant :  min
×